Sibylla Boulle 4 ARTS

Sibylla Boulle 4 ARTS


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  PartenairesPartenaires  Etudes diversesEtudes diverses  

Partagez | 
 

 Mythologie japonaise

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mythologie japonaise   Sam 28 Oct - 21:09

----------------------------Messages de Kairouani---------------------------


Au Japon

Le Japon a eu très tôt sa propre religion. Le Shinto. Par ce fait très tôt également sont apparus les dieux de la mythologie japonaise.
Shinto signifie " Voie des Dieux ". Mais qui sont ces Dieux ?
On les appelle les Kamis, ceux qui sont placés très haut, donc ceux qui sont adorés. Chaque dieu représente une force de la nature : le Soleil, le tonnerre, les lacs, les rivières, les montagnes, en un mot tout ce qui représente la terre, voir l'univers tout entier. Les Kamis ont presque tous une apparence humaine, bien que certains demeure au ciel, d'autres sur le terre. Pour communiquer entre eux, de la terre au ciel, les Kamis envoient des messagers.
Les mythes japonais du Shinto sont arrivés jusqu 'à nous grâce aux empereurs japonais qu'il y a quelques siècles ont donné l'ordre de les fixer par écrits. C'est ainsi qu'a été créé le Kojiki (chronique des choses anciennes) qui fut rédigé dans un mélange de japonais et de chinois. Le Kojiki raconte comment l'univers a été créé, mais aussi l'histoire des dieux et des différents empereurs de cette époque.
Les japonais font souvent des offrandes aux Kamis, dans le but très précis de remédier à des ennuis de santé, des problèmes de famille, ou tout problème les concernant.
L'empereur japonais est aussi très vénéré puisqu'il a longtemps été considéré comme le descendant du Kami Soleil.
Naissance du Monde
Au tout début, naissent les premiers dieux, dans la haute plaine du ciel. Au début les dieux se cachent et ce n'est qu'au bout de plusieurs générations qu'apparaissent le dieu Izanagi et la déesse Izanami. La création du monde peut vraiment commencer.
La terre toute jeune ne ressemble qu'a une tache d'huile sur l'océan, telle une méduse qui flotte à la surface de l'eau. Les dieux ordonnent alors a Izanagi et Izanami de consolider la terre. Pour se faire les dieux leur donnent une immense lance richement décorée.
Izanagi et Izanami se rendent alors sur le pont flottant du ciel (qui relie le monde d'en haut et celui d'en bas, un peu comme un arc en ciel), plongent la lance dans l'océan et l'agitent un moment avant de l'en retirer. Quelques gouttes tombent de la lance et en touchant l'océan se transforment en un île : la première terre vient de naître.

Naissance des Kamis
Izanagi et Izanami descendent alors du ciel et s'installent sur cette île. Ils y construisent leur maison et un pilier. Puis décidant de s'unir, ils procèdent au rituel suivant : Izanagi contourne le pilier par la gauche tandis qu'Izanami le contourne par la droite. Dès qu'elle voit le dieu elle s'écrie : " Quel homme charmant ! " Mais les autres divinités pensent que la femme ne doit pas parler avant l'homme , et punissent Izanami en la faisant accoucher d'un enfant mal formé. Le couple recommence alors le rituel dans les règles cette fois-ci et Izanami met au monde de nombreux enfants parmi lesquels des Kamis et différentes îles.
Izanami meurt en mettant au monde le Kami du feu, qui la brûle. Sa mort desepère Izanagi. Il tente de la la faire revenir du monde des morts " le mystérieux pays des racines ", mais sans succès. Magiquement il enfante alors de nombreux Kamis.
Lors de son voyage au pays des morts, Izanagi rencontre Izanami qui lui dit qu'elle ne peut revenir sur terre du fait qu'elle a goûté à la nourriture de ce pays. Mais attends- moi lui dit-elle, je v ais consulter le dieu qui règne ici afin de trouver une solution. Par contre ne cherche surtout pas à me regarder pendant cette période. Malheureusement Izanagi est trop curieux et ne peut s'empêcher de la regarder. Aussitôt celle-ci se traznsforme en un démon furieux ! Izanagi s'enfuit poursuivi par les huit dieux du tonnerre et tous les guerriers des enfers. Il les disperse en jetant sur eux trois pêches magiques cueillies en chemin, puis il bouche la sortie du royaume des morts avec un énorme rocher. Izanagi est sauvé mais perd à jamais sa chère épouse. Se sentant Sali par son voyage aux enfers, il décide de se baigner dans l'eau fraiche d'une rivère. C'est de ce bain que naîtra la déesse Amaterasu.
Alors qu'il se baigne dans la rivière, quatorze Kamis vont naître des différentes parties de son corps.
C'est en lavant son œil droit que naît Amaterasu, déesse du Soleil. Ensuite lavant son œil gauche naît le dieu de la lune. Et lavant son nez, apparaît alors Suzanowo, le terrible dieu de l'orage.
Izanagi décide alors de partager l'univers entre ses trois derniers enfants. Il tend son collier à Amaterasu et lui dit : Tu règneras sur la haute plaine du ciel, puis se tournant vers le dieu de la lune il lui confie la garde de la nuit. Enfin il offre à Susanowo de régner sur la mer.
Susanowo est mécontent et se met à pleurer si fort et si longtemps que plus rien ne pousse sur la terre. A la demande de son père " pourquoi pleures-tu ainsi, Susanowo répond qu'il préférerait retourner aux royaume des morts pour revoir sa mère. Izanagi, dans une terrible colère, bannit alors son fils.
Avant de s'exiler comme son père le lui a ordonné, Susanowo se rend au ciel chez sa sœur sous prétexte de lui dire adieu. Amaterasu se méfie et pense qu'il veut s'emparer de son domaine. Elle lui lance un défi : " Celui de nous deux qui engendrera les dieux les plus remarquables régnera sur le ciel ". Amaterasu prend l'épée de son frère la brise en trois morceaux qu'elle mâche, et de son souffle naissent trois déesses. Suzanowo mâche quant à lui les bijoux de sa sœur et de son souffle naissent cinq Kamis masculins.
Qui a gagné ? Chacun prétend que c'est lui. Susanowo accumule cependant les mauvaises actions et sa sœur est épouvantée. Elle court se cacher dans une grotte dont elle condamne l'entrée. Le monde est alors privé de soleil et baigne dans les ténèbres.
La ruse des Kamis
L'obscurité est totale. Pour convaincre alors Amaterasu de réapparaître, les Kamis rusent. Il s placent un miroir devant l'entrée de la grotte et se réunissent tous à cet endroit, autour d'une déesse qui commence à danser. Les Kamis rient de ce spectacle, ce qui intrigue Amaterasu. A ses requêtes, les Kamis répondent qu'ils sont émerveillés devant une déesse plus noble qu'elle. Amaterasu sort de la grotte. Immédiatement une immense lueur se reflète dans le miroir, l'éblouissant elle-même. Le sKamis se précipitent pour condamner définitivement la grotte avec un énorme rocher. Amaterasiu revenue l'univers a retrouvé chaleur et lumière.


AMATERASU

Amaterasu Omikami, (l'auguste divinité qui illumine le ciel) la déesse du soleil et reine des hautes plaines célestes (Takama ga hara) est la plus honorée du panthéon shintoïque japonais.
Née de l'oeil gauche d'Izanagi, elle était si brillante que ses parents l'envoyèrent au ciel sur l'Echelle Céleste où elle règne depuis.
Elle est généralement représentée par un miroir métallique et ses représentations sous forme humaine sont récentes et d'origine populaire. Elle est traditionnellement vêtue d'un vêtement blanc à la doublure rouge et porte les cheveux longs et défaits.
Elle a pour messager Takami Musubi. Elle créa des champs de riz, appelés "inada". Elle inventa aussi l'art de tissage grâce au métier à tisser et apprit aux gens comment cultiver le blé et élever des vers à soie.
Elle est vénérée dans le plus ancien temple du shinto: Naikû à Ise dans l'île d'Honshu. Ce temple est totalement détruit tous les vingt ans puis reconstruit dans sa forme originale


Un jour, elle fut si offensée par les méfaits de son plus jeune frère Susa No Wo qui avait tué une de leurs soeurs et se montrait toujours provocateur à son encontre, que lorsqu'il fit souffler une tempête sur son jardin fleuri, elle décida d'aller se cacher dans une caverne. Elle en ferma l'entrée d'une lourde pierre et l'univers fut alors plongé dans l'obscurité et le chaos.
Le mal prospéra.
Les dieux et des déesses se réunirent près l'entrée de la caverne pour discuter du moyen de la faire sortir. Ils décidèrent de faire une grande fête. Ama No Uzume la déesse de la gaieté commerça à chanter et à danser lascivement; comme elle tourbillonnait, ses vêtements virevoltaient amplement. Ce spectacle tira des acclamations grivoises des huit millions de dieux et des déesses assemblés.


Amaterasu sortant de la caverne par Utagawa Kunisada

Curieuse d'entendre tant de gaieté, Amaterasu Omikami jeta un coup d'oeil hors de la caverne. La déesse Uzume qui dansait toujours avait accroché un miroir octogonal à un arbre voisin, cria à la cantonade: "Que ce jour soit loué, nous avons enfin trouvé une déesse aussi brillante que l'illustre Amaterasu, pour la remplacer!"


Amaterasu sortant de la caverne "Floating Lanterns & Golden Shrines" par Rena Krasno et Toru Sugita De plus en plus curieuse, Amaterasu sortit pour voir à quoi pouvait bien ressembler cette nouvelle déesse.

En effet une déesse radieuse et lumineuse se tenait parmi les dieux et les déesses mais elle réalisa un peu trop tard que ce n'était que le reflet de sa propre image dans le miroir. Alors Tajikarawo, dieu connu pour sa force, l'empêcha de retourner dans la caverne et les autres la supplièrent de ne jamais se cacher à nouveau.
Elle obtint en contrepartie que son frère fut banni que ses ongles lui fussent arrachés, et de plus ses propres descendants auraient à l'avenir la souveraineté du Japon.
Plus tard elle envoya son petit-fils, Ninigi No Mikoto, pacifier les îles japonaises, et elle lui donna le miroir sacré, l'épée et les bijoux qui devinrent les Bijoux Impériaux.
Son arrière-petit-fils, Jimmu, devint le premier empereur . Ainsi était-elle considérée comme l'ancêtre
Revenir en haut Aller en bas
 
Mythologie japonaise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie du mois de Juillet 2012
» Bestiaire
» La musique japonaise
» Poupée Japonaise "M SEKIGUCHI "
» Mythologie et ses amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sibylla Boulle 4 ARTS :: Poésie, Ecrits :: Mythologies et légendes-
Sauter vers: